dimanche 15 janvier 2017

Fiesta !

Youhou !!!

Pour la première fois depuis un an et demi, j'ai 1/2 JOURNÉE DE PRÉP D'AVANCE !!
J'en suis tellement surprise qu'il faut que je le partage !

J'en profite pour m'excuser auprès de celles qui m'ont écrit et à qui je n'ai pas encore répondu (ça va venir, promis... tout comme mon calendrier photos 2017 qui n'est pas encore terminé et donc pas commandé, j'ai bon espoir, ça va venir), je suis juste débordée, comme vous l'avez bien compris (encore que là, 1/2 journée de prép d'avance, je n'en reviens pas ! Ça vient bon !)

Et j'en profite encore pour souhaiter une bonne année 2017 à ceux et celle qui passent encore en espérant me lire...

Sur ce, je vais me coucher. 22h, c'est encore un exploit !

lundi 19 septembre 2016

Où je ris - jaune

Pas trop le temps en ce moment, avec mon triple niveaux sur deux cycles à présent, les programmes à ingérer et digérer...

Mais là, même à minuit et des brouettes (je ne suis plus à ça près à cette heure-ci), il fallait que je le dise : "Ah ah ah ah ! Trop drôle !"

Je m'explique : j'essaie de faire enfin ma première séance de sciences de l'année pour mes CM en respectant ces f... nouveaux programmes. Pleine de bonne volonté (pour la première fois depuis la rentrée), je me dis que je peux aller jeter un oeil sur eduscol, ça me permettra de voir au moins à peu près ce qu'on attend de nous. Puisque mes CE2 travaillent sur l'électricité, je vais voir ce qu'ils proposent sur l'énergie. "Prendre conscience que l'être humain a besoin d'énergie pour vivre, se chauffer, se déplacer, s'éclairer,..." Mouais, ça peut être sympa, on va essayer ça pour démarrer (oui, non, j'ai pas encore de programmation, je n'arrive vraiment pas à me plonger dans les programmes, c'est galère... :s). Je clique, donc.

Première séance : Le besoin d'énergie pour vivre. Références au programme, blablabla... Description de la ressource, séance 1 : A bicyclette. Bien, nous y voilà. Voyons voir. Niveaux, objectifs, durée, ok, tout va bien.

Matériel.
10 vélos munis d'une dynamo. o_0

Euh... permettez-moi de dire euh... Z'avez vu ça où, vous ? Dans toutes les écoles y'a ça, bien sûr. Bien sûr... Et même si j'avais le matériel, je vais lire un peu plus loin, pour voir : "On introduit un plan suffisamment incliné et suffisamment long pour que l’élève doive dépenser plus d’énergie musculaire pour faire monter le vélo en conservant la même vitesse moyenne."

Nan mais ça va pas la tête ?!? Ils ont envie qu'on envoie tout le monde à l'hosto pour une séance de sciences ou bien ? Ils ont vu la taille de ma cour de récré ?

Les mots ne sortent même pas, tellement je ne sais pas quoi dire... C'est... pfiou... Je ne sais toujours pas quoi faire en sciences demain.

lundi 6 juin 2016

La culture...

... c'est quand même pas compliqué ! Y'a même pas besoin de tartiner !

Je ne comprends pas les gamins qui, en CM2, ne connaissent pas le Petit Chaperon Rouge, la Petite Sirène et autres classiques. Je n'ai rien fait de spécial avec mon Bibi, depuis 4 ans (oui, bon, à part lui mettre des livres dans les mains, ok, pardon. J'assume.) On raconte une histoire tous les soirs, et on lui laisse des livres à dispo quand il veut. Rien de bien compliqué, donc. On ne lui apprend rien, on n'essaie pas de lui faire rentrer des trucs dans la tête, on ne lui bourre pas le crâne,...

Et ce soir, à table (dehors, ô miracle ! Je ne pensais pas que ça arriverait un jour ! Partie à l'école ce matin avec le blouson d'hiver, et manger le soir sur la terrasse en t-shirt manches courtes.... (Mais laissons, c'est un autre sujet.)), un corbeau passe en croassant au dessus de nous, et mon Bibi me demande ce que c'est comme oiseau.
- C'est un corbeau.
- Ah oui, je sais. Et ça mange du fromage, les corbeaux !
- ...
- Bah quoi ?
- Pourquoi tu dis ça ?
- Ben c'est comme dans l'histoire avec le corbeau qui est sur un arbre avec un fromage dans la bouche !

Et, toc ! Prends ça, CM2 qui n'a jamais entendu parler de La Cigale et la Fourmi !

(Oui, je sais, je suis en rogne après mes CM2 en ce moment. L'esprit collège me sort par les trous de nez !...)

lundi 23 mai 2016

Où vont-ils chercher ça ?

En direct live de jeudi après-midi (ouais bon en léger différé, mais alors vraiment très léger...).

Séance de géographie sur les paysages urbains. On récapitule tout ce qu'on vient de dire pendant une heure, et là, je pose la question fatale :

- Où vont les citadins pour se cultiver ?

J'ai déjà eu beaucoup de mal avec cette question pendant la séance, "se cultiver" revenant chez mes élèves à se transformer en céréales et à pousser dans un champ, pour faire simple, mais là... On avait utilisé un document montrant une maison de la culture (non, non, ne me demandez pas d'expliquer ce qu'est pour eux une maison de la culture, je n'en peux plus !), et voilà la réponse :

...
- Euh... une maison close !

...

Ils n'ont pas compris pourquoi j'ai explosé de rire. C'est déjà ça de gagné.

jeudi 14 avril 2016

Maman à la librairie

J'ai eu mon grand moment de fierté de la journée : je suis allée dans une librairie avec mes deux enfants.

J'aillais y chercher Les mains de papa, d'Emile Jadoul.


C'est le premier livre que le Père Noël (ben oui sait-on jamais, un jour il saura lire et s'il traine par là avant de découvrir le truc... hum...) a apporté à mon Bibi, quand il avait 7 mois. On l'a lu je ne sais pas combien de fois, il l'adorait. Et il l'apprécie toujours autant. Quand on le raconte à sa petite soeur, il rapplique vite fait pour écouter, ou lui lire (réciter) comme un grand frère. Quant à la Ptite Poulette (oui, je sais, ça fait tellement longtemps que je n'ai pas écrit ici, qu'entre temps elle a changé de surnom. Ça a été Mini Miss quand elle était toute petite, disons les 3 ou 4 premiers mois. Mais elle est vite devenue Ma Ptite Poulette. Adorée. D'amour. Que j'aime de tant (Ça c'est la façon de notre Bibi de dire "Je t'aime tant" : "Maman, je t'aime d'amour, de tant, et pis beaucoup d'amour et de tant !" Si c'est pas une preuve d'amour, ça ?!).), ma Ptite Poulette, donc, elle l'adore aussi. Il arrive parfois qu'on la retrouve confortablement installée dans son Doomoo, Les mains de papa dans les mains, et vas-y que je te tourne les pages et que je te raconte ce que je vois (dans une langue incompréhensible (une sorte de japonais avec un accent de je ne sais où), mais c'est pas grave), c'est trop chou !

Donc, tout ça pour dire (c'est plus long que mon dernier post, fichtre ! Ce serait pas les vacances ? :p Profitez-en, après j'enquille pour 11 longues semaines (et demie) la tête sous l'eau avant les grandes vacances...) que j'allais chercher ce livre pour le bébé d'une amie qui vient de naître. Je pense que c'est un bon choix. Ici, ça a marché à 100% en tout cas.

Mais revenons-en à nos moutons et à ma grande fierté. Je suis donc allée en librairie avec mes deux arsouilles. Et là... Mon Bibi qui commence à s'approcher des livres, en faisant bien attention de ne pas les abîmer (je t'aime, mon fils !), et à me montrer tout ce qu'il voit :


"Oh, regarde, maman, un nouveau "Victor Qui Pète" ! Je le veux, je le veux !"


"Whaou ! Regarde, y'a Blaise ! Y'en a plein !" - Je viens de lui faire découvrir la semaine dernière Blaise et le château d'Anne Hiversère. Il a adoré. A chaque page, on a passé plus de dix minutes, à observer les illustrations, à chercher Blaise, le poussin au champignon, celui qui fait la grimace,... Du coup, je crois qu'il est devenu fan de Blaise. Et ça, ça me plait !


"Oh, et ça, on dirait le loup de Patatras !"

Pas encore 4 ans, et déjà capable de faire le lien entre les livres des auteurs qu'il connait. Ça me plait, ça me plait !

Et mademoiselle n'a pas été en reste... Je l'avais en écharpe, pour aller de la voiture à la librairie. Mais arrivés près des albums, il n'y a plus eu moyen. Elle n'a fait que se raidir pour sortir de là jusqu'à ce que je la pose par terre. Et là, elle n'a plus lâché les livres, se promenant d'un rayon à l'autre, toujours un livre à la main. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur :


Je l'ai ouvert, je lui ai lu les deux premières pages, et là, elle m'a regardé, et m'a fait un grand sourire qui voulait dire : "Oh mais je le connais, ce livre, maman ! Tu me le racontes à la maison !" Je t'aime, ma fille !

Comment ne pas fondre de fierté, hein ?